Angèle Penel

La créatrice

La poésie: je suis née dans un poème, mon père, poète, a écrit à ma naissance son plus beau recueil de poésie « Sangbarani ».

Sangbarani est mon deuxième prénom donné par ma mère, il signifie en Zandé (ma langue maternelle) « notre histoire ».

Ce prénom augurait une belle destinée. Du moins j’ai toujours voulu croire en ma bonne étoile. J’ai grandi un pied en Afrique, l’autre en France, vécu aux États-Unis et voyagé en Asie, toujours entourée de livres, de tissus et d’éclats de rire.

J’ai eu envie de créer ma propre marque de vêtements pour partager mon histoire, celle des couleurs et des contrastes poétiques.

La recette pour confectionner un bon vêtement, c’est comme la cuisine, il faut y avoir mis tous les bons ingrédients et surtout beaucoup d’amour. Je puise mes inspirations dans mes racines, mes voyages…

Comme vous pouvez l’imaginez mon atelier ressemble très vite à un amoncellement de tissus, de feuilles volantes, de docs découpées dans les magazines… une vie de styliste… que du rêve!!! Et voici ma valise contenant toutes mes couleurs, mes soies, mes voiles de coton, mes imprimés, la dentelle, toutes les passementeries, rubans… parties faire un petit voyage au Bénin, en Tunisie ou tout simplement dans notre atelier parisien.

A défaut de pouvoir y aller moi-même à chaque fois, les tissus auront fait le voyage et nous ramèneront une effluve, un toucher d’une petite main africaine qui aura pris soin de couper et coudre ces petits morceaux de tissus qui , je l’espère feront votre bonheur.

L’achat de tissu, le choix des modèles à faire dans telle ou telle matière est un des moments les plus exaltants de la création car le dessin prend forme, on le visualise à travers une matière, mais il participe encore du rêve.

La confection ensuite est aussi un grand moment de bonheur et parfois de douleur lorsque la technique (de faire et défaire, ajuster…) ne parvient pas à rendre l’idée initiale. Chercher une alternative est aussi créatif et donne beaucoup de satisfaction lorsqu’on y parvient. Le résultat n’est jamais exactement comme on l’avait imaginé au départ, mais les coups de baguette magique de chacun concoctent au final un grand moment de joie (d’où l’excitation suprême lors de la présentation du bébé).

J’ai hâte d’avoir vos réactions car le but ultime c’est que cela vous plaise et que vous deveniez mes ambassadrices pour que « Sangbarani » continue à travers vous et devienne notre histoire.

« Je souhaite aux femmes portant Sangbarani de se sentir belles, confiantes et fières d’être telles qu’elles sont! »

Angèle ceinture créateur
Angele Sangbarni créatrice